Par Manuel Hensmans et Yuliya Snihur
Les entreprises chinoises présentes en Europe sont souvent décrites comme des copieurs bon marché de produits occidentaux.
Ce n’est que la moitié de l’histoire qui n’explique pas à elle seule pourquoi des entreprises telles que Huawei (une multinationale de télécommunications) ou Haoneng (un leader mondial spécialisé dans l’étiquette pour boisson et l’emballage alimentaire) capturent des parts de marché à leurs concurrents européens.
Le secret de la réussite des entreprises chinoises réside dans leur capacité d’innovation en matière de business model. La particularité de ce dernier? Etre essentiellement centré sur le client. Les firmes chinoises savent en effet combiner des opérations à moindre coût avec un service clients de qualité supérieure. Cette approche est particulièrement efficace sur les marchés dominés jusqu’alors par des entreprises occidentales, plutôt complaisantes vis à vis du service clients.
Les entreprises chinoises sont constamment en train de remettre en question leur business model, de l’améliorer, proposant même des services que les entreprises occidentales ne fournissent pas d’habitude : une approche personnalisée et une vision à long terme du service après-vente, notamment.
Jusqu’à présent, les firmes chinoises se sont concentrées sur les clients et les marchés B2B. Mais aujourd’hui, elles s’intéressent de plus en plus aux marchés B2C où les pertes potentielles pour les entreprises occidentales pourraient prendre des proportions encore plus grandes.

Lire l’article complet sur le site web HBR ›

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *