Les délocalisations de PME sont un sujet très peu étudié d’un point de vue micro-économique. De fait, moins de 5% des PME françaises ont délocalisé tout ou partie de leurs activités… Mais les exigences de la mondialisation soulèvent de nouvelles situations de concurrence et impliquent la reconstruction géographique des chaînes de valeur. Ceci oblige certaines PME à reconsidérer leur habitude de produire sur un seul lieu et de gérer leur entreprise en vivant dans la proximité de leurs parties prenantes. Elles doivent s’adapter à des contraintes dictées par leurs clients, les suivre sur les marchés internationaux en maîtrisant les coûts. L’internationalisation n’est jamais simple, la délocalisation est le plus souvent complexe.

Vidéo pour FNEGE Médias, d’après l’ouvrage « Les PME à l’ère de la mondialisation » BOUTARY, M., M.-C.MONNOYER, J.SAINT-PIERRE, Presses Universitaires du Québec, 2016 [978-2-7605-4574-8]

Les commentaires sont fermés